Avis aux mécréants qui me lisent : ça va théologier un max, ici. En effet, vous me permettrez de vous rappeler que le jour pseudo-férié-de-solidarité-vous-reprendrez-bien-un-peu-de-poppers-ça-fait-moins-mal, c'était quand même autrefois la fête de la Pentecôte, au cours de laquelle les apôtres Jean, Marc, et même ce con de saint Thomas, en plus d'une colombe sur la tête, ont reçu le don de glossolalie, qui non seulement est un des plus jolis mots que je connaisse, mais qui de surcroît m'apparaît comme une compétence bigrement prometteuse en ces temps de mondialisation. Vous imaginez l'avantage sur le marché du travail? "Bonjour, je m'appelle Simon, mais vous pouvez m'appeler Pierre ; comme je l'ai écrit en araméen sur mon CV, je parle couramment toutes les langues! " Ah ah ! Qui c'est le DRH qui va passer à côté de la perle, hein, qui c'est?

Et pour clore la Journée Mondiale de la Catéchèse, des muffins au sweet pepper, Paprikaschote, pimienta, peperone, capsicum annuum...

Muffins au poivron (4 pièces)

100 g de farine bise
1 oeuf
100 g de fromage blanc à 0%
2 cl d'huile d'olive
2 càc de levure
1/2 poivron orange
1/2 oignon rouge
ciboulette ou romarin
sel, piment d'espelette

Muffin_au_poivron

1- Mélanger dans une jatte la farine, une pincée de sel, la levure, l'oeuf battu, le fromage blanc, 1 ou 2 càc de piment d'espelette.

2- Ajouter des lamelles de poivron (préalablement épluché à l'économe ou à l'aide de la technique du sac plastique, un pas de géant pour l'humanité) et des morceaux d'oignon. Vous pouvez parfumer votre pâte avec de la ciboulette ou du romarin, ou pas, au choix.

3- Verser dans des empreintes à muffins et cuire à 190° pendant 30 minutes.