mercredi 21 février 2007

L'espionne qui venait du froid

    C'est vrai, je nourrissais quelques soupçons : depuis quelques temps, un visiteur allemand non identifié et discret, puisque ne laissant pas de commentaires, parcourait avec régularité les pages de ce blog. J'espérais un peu qu'il s'agissait de Diane Kruger et que, fascinée par mon style fluide et ma cuisine innovante, elle ne tarderait pas à m'inviter à dîner, suite à quoi je n'aurais qu'à la supplanter dans le coeur de Guillaume Canet, parce que - merde, quoi - on ne voit pas pourquoi elle serait belle, intelligente,... [Lire la suite]
Posté par chechia à 16:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]